Le premier matériel

Le 19/04/2011, nous avons reçu un mail nous proposant un analyseur de biochimie provenant de l’hôpital Henri Mondor à Créteil et un générateur individuel d’hémodialyse de l’hôpital Necker.

 

analyseur L’analyseur de biochimie permettra de réaliser les examens biochimiques standards comprenant par exemple le taux de potassium ou le taux de sodium dans le sang etc…
hemodialyse Le générateur d’hémodialyse servira à dialyser les patients qui sont en insuffisance rénale c’est à dire dont les reins ne fonctionnent plus. On doit alors filtrer leur sang de façon régulière. Leur vie en dépend. Sinon ils risquent de mourir intoxiquer par leurs propres déchets.

Nous avons décidé de prendre ces appareils car ils seront très utiles pour l’hôpital de Bangangté. Il fallait répondre rapidement, c’est pour cette raison que nous avons décidé de louer un espace pour entreposer le matériel en attente de fond pour les transporter jusqu’au Cameroun.

Par la suite la clinique de la Défense à Nanterre nous a proposé 5 lits. Nous les avons accepté, même si nous avons besoin de 50 lits au total.

Flaubert Tankeu, notre membre chargé de ce dossier, continue de rechercher des subventions même si l’année 2011 n’a pas été fructueuse. En effet, nous avons essuyé plusieurs refus. Certains refus étaient dus à un manque de budget pour 2011. Nous avons relancé ces sociétés en début d’année 2012 mais nous avons également démarché de nouvelles sociétés ou fondations.

 

SAM_6356

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *