Ketcha Courtes: « Le mandat de maire est le plus beau et le plus factuel »

logo_jdc
Par Dieudonne Ngassam, à Séoul (correspondance particuliere) – 03/07/2014

Le maire de la commune de Bangangté revient sur le Prix de l’Excellence de l’ONU pour les services publics qu’elle a reçu le 26 juin dernier à Séoul

 

L’ONU vient donc de d’honorer la commune de Bangangte dans le Nde en lui décernant le prix historique du « SERVICE PUBLIC AWARDS ». Avez-vous été surprise par cette distinction? qu’est ce qui a milité en votre faveur selon vous?
Merci de l’occasion que vous me donnez de partager ce plaisir avec vos fidèles internautes. Je ne cache pas que j’ai été agréablement surprise et très heureuse. Bangangté…. à l’ONU, le Cameroun Prix ONU du Service Public 2014, à travers un projet d’accès en eau Potable et Assainissement à Bangangté. Ce qui a milité à mon avis c’est l’approche (multi acteurs), la mise en œuvre du Projet, l’implication, la participation et l’appropriation des populations et le suivi. En fait, ce projet né des attentes et des besoins réels des populations identifiés par une étude menée par le PNDP (Programme national de développement participatif, ndlr) dans le cadre de la préparation de la mise en œuvre de la décentralisation dans notre pays. Arrivée à la Commune en 2007, le Conseil et l’Exécutif que j’ai l’honneur de représenter faisons de l’eau et l’assainissement notre priorité.Aussi l’information d’une adduction d’eau à Bangoua par la Fondation Véolia Environnement à l’initiative de l’Association des Enfants du Ndé présidée par Richard Nana Dwanang, nous conduit vers La FVE ensuite à l’AIMF. Aux côtés de l’AIMF, un tour de table fait entrer l’AESN et le SIAAP dans le projet et 1,36 millions d’euros sont mobilisés pour la réhabilitation des réseaux scan water, son extension et l’organisation d’un Service Public de l’Eau (SPE) et d’un Comité d’Education à l’Environnement (CEE). Une association se chargera de former les jeunes en chômage à Bangangté pour la construction des Latrines écologiques. Ces jeunes artisans gagneront tous les marchés de construction de ces latrines.Ces latrines produisent aujourd’hui de l’urée et du compost bio à partir des Fésès. Ce volet assainissement gagnera en 2012 le tout premier Prix National Feicom des Meilleures Pratiques Communales de Développement Local. Pour ce qui est de l’eau, les populations seront formées pour une organisation cartésienne de consommation et gestion de l’eau à travers un Comité des Usagers (CUE), sorte de Conseil d’administration des usagers et exploitants d’entreprise locale qui entretien le réseau, distribue l’eau, établit les factures du transport de l’eau et partage les revenus selon une grille d’accord partie pour veiller au renouvellement des ouvrages. Une régie de l’eau est créée à la Mairie et accompagne ces acteurs. L’Etat informé, à travers le Premier Ministre défiscalise le projet. Voilà vraiment un projet multi acteurs (Pouvoir central, coopération internationale, populations engagées et associées, société civile et commune, Prix national).

1404381984219
© Journalducameroun.com Réception du Prix de l’Excellence des Nations Unies pour les services publics le 26 juin 2014 à Séoul en Corée du Sud

 

Quel est l’impact qu’aura ce prix sur les populations du Nde en général et celles de Bangangté en particulier?
Ce Prix va les galvaniser car c’est une reconnaissance de leur rôle comme acteurs de la réussite du projet. Nous avons soumis le cas de Bamena, le réseau le plus ancien. Je sais qu’il y aura une saine compétition avec les autres groupements de la commune de Bangangté qui ont bénéficié de ce projet. A titre d’information, nous avons fait un mini réseau solaire à Sanki, réalisé une adduction gravitaire par captage du Mont Bachingou qui dessert Bachingou et Bangou, nous avons rehabilité Bangoulap, Bahouoc et Badenkop dans la commune sœur d’intercommunalité en cours de finition ; Bangoua et Bandiangseu également.Depuis 2007, date de votre arrivée à la commune, on ne compte que de bons points, quel est votre secret?
Ma soif de voir reculer la pauvreté, ma hargne de changer les conditions de vie que j’ai connues moi-même, élève au Lycée classique, ma volonté de répondre à l’appel du Chef de l’Etat, S.E Paul Biya, qui nous invite dans chacun de ses discours à l’action, à l’esprit d’initiative et enfin ma volonté d’améliorer les conditions de vie de nos populations et l’environnement immédiat pour que même mes filles aient envie de rester à Bangangté et au Cameroun.Recevoir un si grand prix des mains de Ban Ki Moon, secrétaire général de l’ONU, on imagine que ce n’est pas donné. qu’avez-vous ressenti à cet instant la ?
Je ne vous cache pas que c’est indescriptible. En quelques secondes, vous êtes sur un beau nuage, le drapeau de votre pays posté en grand derrière le SG et inscrit en bas : Bangangté. J’ai pensé à mon pays, ce n’était plus au niveau de la petite commune de Bangangté où de ma modeste personne et les partenaires qui ont cru en Bangangté. J’étais heureuse, émue, perdue, voilà.

 

1404382007984
© Journalducameroun.com Photo de famille

 

Pour quel but madame le maire mène-t-elle toutes ces actions; calcul politique?
Pour aller où ? Le mandat de maire c’est le plus beau et le plus factuel. Vous répondez à un besoin des populations et vous lisez le bonheur, l’amour et la reconnaissance dans leurs yeux. Non, pas de calcul. Je suis une Bangangté, une Sogdjou, princesse doublée du titre de Reine mère (Maveun) qui rêve des meilleures conditions de vie dans sa Commune.Doit-on dire, après ce prix, que le problème d’eau potable à Bangangte est résolu?
Oui ! Dans le groupement, pour une bonne partie de ces populations-là. Nous venons de lancer une campagne de branchements sociaux à Bamena avec les élites tels que Manfred Kouatchou, Djonou François, Pierre Tchouayang et bien d’autres. Je profite de l’occasion pour dire un grand bonjour de Bangangté à vos millions d’internautes et souhaite longue vie à votre media, l’Afrique a besoin de ce genre de fédération et d’identité. Merci encore d’être venu vers nous.Madame le maire nous vous remercions
C’est moi qui vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *