Remise de dons par les enfants du Ndé de Paris

FEVRIER 2015

mardi 3 février 2015 15:04

Source: Site de la commune de Bagangté

L’Association Les Enfants du Ndé basée à Paris vient une fois encore de faire un geste apprécié par tous dans l’Arrondissement de Bangangté. Ce sont les hôpitaux de la Commune qui ont bénéficié de dons de matériel médical en provenance de Paris.

remise_don_miniLa cérémonie de remise des dons a eu pour cadre la salle des actes de la Mairie de Bangangté en présence du Maire de Bangangté, de NANA Dwanang Richard, Président de l’Association des Enfants du Ndé de France, des techniciens de la Santé, du Médecin-chef de l’hôpital de district de Bangangté, et en l’absence de Monsieur le Sous-Préfet de Bangangté empêché mais arrivé plus tard. Qui donc pourra stopper cette synergie du Développement participatif initiée par les Enfants du Ndé? Les Actions de la Mairie de Bangangté conduites par Madame Courtès ont incité d’autres Fils capable de lui emboîter le pas afin que l’Arrondissement de Bangangté et partant le Département du Ndé se démarquent des autres dans le triangle national.
En rappel, il y a quelques années un éminent membre du Gouvernement ci-devant Ministre de l’Economie et des Finances à l’époque disait que « L’Etat n’ira pas de maisons en maisons pour distribuer les fruits de la croissance », s’était-il trompé? A chacun de juger. Le temps est passé, la Décentralisation se présente comme un levier incontournable et en appelle à la participation de tous, de même,  le jargon s’est enrichi des termes tels que « développement participatif », « développement durable », « coopération internationale », « acteurs locaux ». Le dictionnaire de la Décentralisation définit le développement participatif comme étant un concept du développement local dans lequel tous les acteurs locaux participent à l’élaboration et la mise en pratique des projets de développements.

Référons-nous à la définition du développement participatif. Les Enfants du Ndé se positionnent au fil du temps comme des exemples, des modèles que d’autres nantis doivent copier ou alors dupliquer ces mêmes actions dans leur département d’origine. photo_famille1Il faut déjà noter que l’Association des Enfants du Ndé basée à Paris présidée par NANA DWANANG n’est pas à son premier fait d’arme. Cette Association a été créée en Septembre 2002. Au chapitre des actions réalisées, la première fut la distribution des médicaments pour maladies hydriques à Bangoua, et ensuite la construction d’une adduction d’eau à Bangoua.
Ces dons reçus des centres hospitaliers ont été gracieusement offerts à la Commune de Bangangté pour qu’à son tour, elle les rétrocède aux hôpitaux et centres de santé officiant dans son ressort territorial. Ces dons sont constitués entre autres du matériel suivant :
Un ventilateur de marque SEBAC, un mélangeur de marque SEBAC, 2 analyseurs biochimie de marque SIEMENS et BAYER, 5 lits électriques, 5 fauteuils avec accoudoirs en bois, 3 matelas, 3 meubles de chevet, 2 lampes d’examen, 2 scies à plâtre, 3 générateurs aérosols, 1 table réa prénatale, 2 tires lait électriques, 5 pousse seringue de marque IVAC, 1 électrocardiographe.
Les hôpitaux récipiendaires de ces dons en matériel médical sont :
L’hôpital de District (ou hôpital central de Bangangté), l’hôpital de Bangoua, le Centre de Santé Intégré du Stade municipal, le Centre de Santé de la Fondation Ad-lucem de Bangangté, le Centre de Santé de Feutoum.
Ce matériel médical ainsi offert viendra renforcer le plateau technique des hôpitaux et centres de santé récipiendaires et améliorera aussi le séjour et les conditions d’hospitalisation et de soin pour l’allègement des souffrances de nos malades retenus dans nos hôpitaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *